Le "8 pages" spécial direction d’école

mardi 13 mars 2018
par  snudi FO
popularité : 18%

Loin d’améliorer la situation des directeurs, les « groupes de travail sur la simplification des tâches » ont abouti, dans les faits, à une augmentation (différenciée suivant les départements) des tâches des collègues qui occupent cette fonction :

Charge de travail supplémentaire transférée de la DSDEN et des inspections sur les directeurs qui, puisque l’administration n’envoie pratiquement plus rien en « format papier », doivent « se débrouiller » pour imprimer tous les textes, les mails, les circulaires et les faire émarger en s’estimant heureux quand ils ne reçoivent pas de mail corrigeant le premier envoi, voire le 2ème et le 3ème un quart d’heure après avoir fini l’impression du premier.

Lire la suite dans le numéro spécial Direction d’Ecole :

PDF - 4.4 Mo
Dossier spécial directeurs d’école

Au sommaire :

- L’inclusion systématique et le directeur d’école
- PEdT, confusion scolaire/périscolaire, ingérence des collectivités territoriales
- Les locaux scolaires ne sont pas des salles municipales dont les maires peuvent disposer comme bon leur semble
- Dispositif 100% réussite
- Statut juridique de l’école et/ou statut hiérarchique du directeur
- Groupes de travail "simplification des tâches" et référentiel métier contre les droits statutaires
- Conseil d’école : rappel des prérogatives du directeur
- Le décret de 1989

Avec le SNUDI-FO, exigez :

- l’abaissement significatif du seuil d’attribution des décharges de service et le maintien intégral et l’extension des cadres départementaux plus favorables
- la prise en compte de toutes les classes dans le calcul des décharges de direction, y compris les CP et CE1 dédoublés en éducation prioritaire ;
- une réelle amélioration financière : 100 points d’indice pour tous ;
- une aide administrative pour chaque directeur avec des emplois statutaires de la Fonction publique ;
- la tenue de toutes les réunions durant le temps scolaire avec le remplacement du directeur par un titulaire remplaçant ;
- le transfert de la responsabilité de la rédaction des PPMS aux mairies, dans le cadre du plan communal de sauvegarde ;
- le rétablissement du cadre national de l’école publique et l’arrêt des processus de territorialisation, afin de préserver les directeurs comme leurs adjoints des ingérences et pressions locales ;
- le respect du décret de 1989 fixant les missions des directeurs.

Signez et faites signer la pétition : >cliquez ICI<

TOUS EN GREVE LE 22 MARS ! FERMONS LES ECOLES !


Documents joints

Pétition nationale direction d'école
Pétition nationale direction d'école

Annonces

Se syndiquer

Adhérez dès maintenant pour l’année 2019

Cotisation unique : 90€

PNG - 38.1 ko


Sur les réseaux sociaux


Contactez-nous

SNUDI Force Ouvrière 65

12 Rue du Dr Jean Lansac
BP 11024
65010 TARBES Cedex
PNG - 12.7 ko
07 77 07 28 85 ou 06 87 37 93 32

PNG - 13.3 ko snudi.fo65@laposte.net