22 mars 2018 : plus de 500 000 manifestants pour défendre la fonction publique...
Publié; le 24 mars 2018 | snudi FO

Ce 22 mars 2018, 6500 personnes ont manifesté dans les rues de Tarbes. En France, plus de 500 000 manifestants au total. Et maintenant ? La balle est dans le camp du gouvernement.

Communiqué de FO Fonction Publique :

Ce 22 mars 2018 restera un moment fort de la lutte syndicale des fonctionnaires et agents publics de l’Etat, des collectivités territoriales et du secteur hospitalier pour améliorer leur pouvoir d’achat et contre le projet action publique 2022, à terme destructeur du service public républicain.

Les premiers chiffres sur les taux de grévistes sont en hausse dans bon nombre de secteurs confortant des cortèges de manifestants fournis. Ainsi ceux qui pensaient que les agents publics étaient démobilisés, ceux qui croyaient que le moment était mal choisi, se sont trompés ! Le gouvernement doit donc maintenant revoir sa copie !

Au-delà des chiffres, que certains voudront minimiser, ce qui traversait l’ensemble des manifestations, c’était le mécontentement et même la colère contre les choix du gouvernement. Du ras-le-bol, nous voilà passés à la mobilisation qui sera à n’en pas douter durable.

FO Fonction Publique tient à remercier l’ensemble des fonctionnaires et agents publics qui ont répondu à notre appel et toutes les structures FORCE OUVRIERE qui ont participé à la réussite de cette journée.

La balle est dans le camp du gouvernement et il ne doit pas se tromper. Soit le gouvernement s’engage en faveur d’un véritable dialogue social et accepte de négocier, soit il fait le choix de continuer dans sa politique aveugle de réduction de la dépense publique et prend le risque d’être confronté à une riposte sans précédent ! FO Fonction publique est prête à dialoguer et réitère ses revendications en termes de : pouvoir d’achat, de carrière et de défense et d’amélioration du statut général.

Nous restons mobilisés pour la défense de notre modèle social dont un des piliers est la fonction publique, garante de la cohésion sociale et de l’égalité du service rendu aux usagers. Nous ne lâcherons rien !!!

Fait à PARIS, le 23 mars 2018

cale




Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
Alors que la ministre veut multiplier protocoles et chartes, le SNUDI-FO n’acceptera pas que les directeurs soient transformés en VRP et contremaîtres du ministre et de ses réformes !
Nouvelle réunion le 11 février pour accélérer le processus de dislocation de notre statut au 1er septembre 2016
Grève Fonction Publique du 26 janvier
M@gistère ne revêt aucun caractère obligatoire !
Les revendications demeurent
Ne rien céder sur l’essentiel, garder le cap
Barbarie à Charlie Hebdo
Résultats élections professionnelles 2014 : le snudi FO en progression.
Elections 2014 : Liste snudi FO 46 et profession de foi
Consultation nouveaux programmes et socle : lettre de JC Mailly (secrétaire général de FO) à la ministre
Austérité : Rassemblement national Force Ouvrière le 16 décembre
Compte-rendu du CSE du 18 septembre 2014 : déclaration liminaire et votes
Audience de la Fnec FP FO à la Rectrice du 17 juillet 2014
Le SNUDI-FO fait valoir les intérêts des personnels, des premiers reculs…qui en appellent d’autres
15 mai 2014 : Force Ouvrière appelle à la grève dans la Fonction Publique
Assemblée Générale vendredi 28 février 2014 à 10H
Les revendications sont définies. Rien ne nous sera donné, tout devra être arraché.
Rumeur "Gel de l’avancement"
CSE du 16 janvier : Pour appliquer l’austérité à l’école, le ministre n’a pas plus de consensus en 2014 qu’en 2013
« Refonder l’éducation prioritaire » : une politique d’austérité et de refonte des statuts pour tous
< 1 | 2 | 3 |>
SPIP 2.1.28 [22259] habillé par le Snudi Fo