15 mai 2014 : Force Ouvrière appelle à la grève dans la Fonction Publique
Publié; le 20 avril 2014 | snudi FO

Dans la poursuite de la journée d’actions interprofessionnelles du 18 mars 2014 contre la politique d’austérité menée par le gouvernement, Force Ouvrière appelle l’ensemble des agents publics des trois versants (Etat, Territorial et Hospitalier) à cesser le travail le 15 mai prochain.

Après avoir entendu le discours de politique générale du Premier ministre Manuel Vall, FO constate que l’austérité reste la règle et va s’accentuer avec le maintien du pacte de responsabilité et de solidarité et la réduction de 50 milliards des dépenses publiques.

Cette politique impose aux trois versants des économies qui :

·        réduiront de façon importante l’accès aux services publics et leur qualité ;

·        remettront en cause l’égalité républicaine ;

·        s’attaqueront au statut des personnels et réduiront encore plus leur pouvoir d’achat et les effectifs.

Aussi FO estime que la seule réponse possible à cette politique suicidaire ne peut être que la mobilisation et la grève !

Pour FO, une autre politique par la relance de la consommation est possible. Pour cela il faut augmenter les salaires et améliorer les carrières.

De même FO rappelle le rôle essentiel du Service public, source permanente de cohésion sociale, mais aussi d’amortisseur social en temps de crise. C’est pour cela que Force Ouvrière exige le maintien et la pérennisation des services publics avec les effectifs nécessaires pour un meilleur accueil et un meilleur service rendu aux usagers et des conditions de travail adaptées pour les agents publics.

FO appelle l’ensemble des organisations syndicales qui partagent ses revendications à engager le même rapport de force en appelant également à la grève.

En appelant à la grève le 15 mai 2014, Force Ouvrière :

·        Revendique le retrait du pacte de responsabilité et la réduction des 50 milliards d’euros de dépenses publiques qui l’accompagnent ;

·        Revendique l’augmentation immédiate de 8 % de la valeur du point d’indice et l’attribution de 50 points d’indice sur l’ensemble de la grille indiciaire ;

·        Défend le statut général, les statuts particuliers, les catégories et attend du Premier ministre un engagement fort sur ces points confortant une fonction publique de carrière,

·        Exige la refonte et la revalorisation de la grille indiciaire permettant des carrières attractives ;

·        Réclame l’arrêt de la MAP (suite de la RGPP) responsable notamment des suppressions d’effectifs liées au redéploiement et de la dégradation des conditions de travail ;

·        Rejette tous actes de décentralisation supplémentaires qui auraient pour objectif de faire disparaître les départements ou diminuer le nombre de régions avec toutes les conséquences désastreuses en terme d’abandon des missions et de statut des personnels ;

·        Réclame la suppression de la loi HPST (Hôpital Patient Santé Territoire).


Le 15 mai 2014 avec Force Ouvrière, tous en grève pour défendre son statut, ses missions et revendiquer l’amélioration du pouvoir d’achat !

 

cale




Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
« Refonder l’éducation prioritaire » : une politique d’austérité et de refonte des statuts pour tous
Carte scolaire et préparation de la rentrée 2014 : Stop à la dégradation de nos conditions de travail
Rythmes scolaires : appel à la grève nationale dans l’unité le jeudi 5 décembre
Demande d’indemnisation des frais de déplacement liés aux animations pédagogiques
Mutations : Cacher par tous les bouts qu’il n’y a pas de postes et obliger le fonctionnaire à muter ?
Projet Ayrault et rentrée scolaire
Annonce du gel du point d’indice 2014 : les fonctionnaires sont écoeurés !
Direction d’école : un référentiel copieux, une éventuelle aide-administrative et une hypothétique revalorisation…
Rapport de la cour des comptes sur la gestion des enseignants : la boîte à outils du ministre Peillon ?
Audience au rectorat : Inéats, postes bloqués, médecine de prévention
Mesures catégorielles : Les PE ne veulent ni de l’aumône, ni du décret sur les rythmes scolaires ! Le SNUDI-FO revendique 1200 € minimum pour tous.
Résolution générale et sociale congrès Seignosse 2013
Enfin, le jour de carence est abrogé ! NON…ce n’est pas un cadeau !
Note sur les moyens pour la rentrée 2013/2014 : Démonter la mystification !
FO ne signe pas l’accord interpro portant sur la compétitivité et la sécurisation de l’emploi !
4 élus pour FO au CAEN Conseil Académique de l’Education Nationale !
Premières élections dans les TPE (Très Petites Entreprises) : FO en 2eme position !
Recrutements : les annonces du ministre et quelques précisions de FO
Le ministre Peillon veut nous imposer la « récupération » d’une journée déjà travaillée !
< 1 | 2 | 3
SPIP 2.1.28 [22259] habillé par le Snudi Fo