Loi d’orientation, rythmes scolaires... Monsieur le Ministre, renoncez à vos projets !
Publié; le 13 novembre 2012, mis à jour le 26 novembre 2012 | snudi FO

Le lundi 12 novembre, le ministre a reçu les fédérations syndicales de l’Education nationale. Cette réunion était prévue pour débattre du dossier des rythmes scolaires et entendre une communication du ministre sur son projet de loi d’orientation. Le ministre a présenté un avant-projet de loi écrit, remis aux fédérations puis repris en fin de séance. Il a ensuite abordé le dossier des rythmes scolaires.

Pour la FNEC FP-FO, c’était la première réunion avec le ministre depuis celles du 15 et 16 octobre où il avait communiqué aux organisations ses intentions concernant le projet de loi et les rythmes scolaires. Contrairement aux engagements pris, ni la fédération, ni ses syndicats nationaux, n’ont pu rencontrer le Cabinet du ministre avant communication du projet de loi.

Ni le SNUDI-FO concernant les rythmes scolaires, ni le SNETAA-FO, syndicat majoritaire dans l’enseignement professionnel, concernant la carte des formations professionnelles, ni le SNFOLC sur le dossier de l’orientation scolaire, n’ont été reçus.

cale




Documents Liés
Loi d’orientation, rythmes scolaires... Monsieur le Ministre, renoncez à vos projets !
PDF - 49.5 ko
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
Rythmes scolaires : questions pratiques
Retour de la semaine de 4 jours
Pétition rythmes scolaires
Pour en finir avec l’APC, la confusion scolaire/périscolaire, les PEdT...
60 000 postes dans l’Éducation, vraiment ?
Communiqué intersyndical FO CGT Sud rythmes scolaires octobre 2014
Postes et rythmes scolaires Dès la prérentrée tous les problèmes s’aggravent, le SNUDI avec la FNEC FP FO demandent à être reçus en urgence par la ministre.
La revendication de FO satisfaite : pas de rattrapage de la journée de prérentrée !
Mastérisation et austérité, une mauvaise pièce aux conséquences tragiques
Le Conseil Supérieur de l’Education du 5 mai vote majoritairement contre le projet de décret de B. Hamon !
Pour appliquer le décret du 24 janvier, le ministre veut supprimer le maxima de 24 heures d’enseignement hebdomadaire
Pétitions Rythmes scolaires : Le seul « assouplissement » possible, c’est l’abrogation !
Au tableau noir du pacte de responsabilité : Vincent Peillon, premier de la classe
Journal Rythmes Scolaires novembre 2013
Grève nationale du 14 novembre pour la suspension immédiate de la réforme et l’abrogation du décret sur les rythmes scolaires
Rythmes scolaires Pour la suspension et l’abrogation du décret, la question de la grève est posée
Le chaos doit cesser immédiatement ! La commune de Crillon dans l’Oise sort du dispositif !
Pétition NON AU RATTRAPAGE DE LA PRE-RENTREE LE MERCREDI 13 NOVEMBRE !
RENTRÉE 2013 : Le Décret du 24 janvier menace nos garanties statutaires
Conseil école/collège...attention, danger !
1 | 2 | 3 |>
SPIP 2.1.28 [22259] habillé par le Snudi Fo